Babor Lelefan’s voice


For the first issue, we had the chance to interview Babor Lelefan, a French web-star known only to very terrible people. In the newsroom, we all like him, and we totally advice you to learn some french words to laugh at his pearls (if you’re too lazy for that, the magazine version is at the end of the article, don’t worry)!
in French & English

TP ‘Je sui Babor Lelefan, j’aime la france, le sexe et lé cacaouate’. Voici ta présentation en ligne, est-ce que tu pourrais nous expliquer un peu et nous dire en quoi “la France, le sexe et les cacahuète”, c’est toi?

Babor Je sais pas si ça me représente vraiment en fait… C’était ma toute première description Twitter, que j’ai depuis 2012… et je ne l’ai jamais changée depuis! Alors… pourquoi ces trois trucs? À la base, ma ligne éditoriale était assez trash (et peut-être un peu raciste), du coup j’avais mis la France (parce que j’aime mon pays), le sexe (parce que j’avais envie de mettre des trucs de cul) et les cacahuètes parce que je suis un éléphant. Voilà.
TP Et Pourquoi un éléphant?
Babor À la base, je m’étais inspiré de comptes Twitter américains qui parodient d’autres personnages. Par exemple, il y a un Spiderman qu’ils ont dessiné pareil que moi (un peu moche), avec paint. J’ai voulu l’adapter à la culture française et du coup je suis tombé sur Babar. J’avais trouvé ça facile à redessiner (parce que je dessine très mal), donc du coup… Et je me suis pas trop posé de question, c’était assez spontané à la base, et je pensais pas que ça marcherait un jour! Donc c’était vraiment fait à l’arrache, quittes à changer plus tard… et puis j’ai jamais changé finalement.
TP Ton style est satyrique et assez direct. Cela te fait-il te sentir mal parfois de te moquer des autres ou des situations vraiment tristes?
Babor En vrai, j’ai jamais vraiment de scrupules, parce je sélectionne bien les sujets: je vais jamais me moquer de quelqu’un de malade, de quelqu’un à qui ça pourrait faire de la peine… Enfin… pas que je sache! Peut être que ça leur fait de la peine, mais c’est pas le but… Ça reste assez gentil, je présente toujours les choses sous un angle assez naïf et innocent; j’essaye de me faire plus bête qu’une personne lambda, et ça permet de bien faire passer la chose… Si jamais j’en venais à blesser quelqu’un, je m’en excuserais et je supprimerais ce qu’il y a à supprimer, mais pour l’instant, c’est jamais allé jusque là donc bon… C’est toujours assez bien accueilli. Et quand ça va trop loin, les gens me le disent! C’est juste arrivé une fois ou j’ai supprimé un truc, c’était le soir des attentats du Bataclan. C’était vraiment au tout début de soirée, on savait juste qu’il y avait eu quelques coups de feu, mais on se rendait pas encore compte de l’ampleur, et comme c’était pas loin de chez moi, j’avais commencé à mettre des blagues… mais quand j’ai vu l’ampleur que ça prenait, j’ai tout supprimé parce qu’on s’est vraiment rendu compte qu’on savait pas encore ce que c’était… J’aurais pas dû mettre tout de suite des conneries, mais on pouvait pas savoir… et dès que je m’en suis aperçu, j’ai tout supprimé pour rectifier le tir!
TP ‘Les grand méchants’, le groupe Facebook que tu as créé en 2015 a été un vrai succès. D’où te vient l’idée?
Babor J’avais commencé chez Golden Moustache il y a quelque mois, où je devais faire un article par jour, et je voulais faire un truc pour réunir plein de méchants! Je me suis dit que ça pourrait être marrant de croiser plein d’univers différents, et après j’ai cherché la forme pour le faire, et je me suis dit que celle qui parle le plus aux gens, c’est Facebook, parce qu’on l’utilise tout le temps. Donc je me suis demandé ce que donnerait des conversations Facebook entre pleins de dictateurs. Et pourquoi des dictateurs? Parce que c’est toujours plus marrant quand c’est des méchants qui parlent que des gentils, donc voilà! En plus, c’est des univers assez riches parce qu’il y en a du cinéma, d’autres de séries, ou dans la vrai vie, du coup j’ai décliné le truc jusqu’à ne plus savoir qu’en faire! Mais c’était très cool, et c’est surtout très encourageant quand le premier a beaucoup de succès, ça donne envie d’en faire plus! Je comprend mieux le cinéma hollywoodien qui veut tout le temps faire des suites pour ramener plus d’oseille! Sauf que moi ça m’en ramenait pas plus… mais c’était un peu une machine à likes!
TP Qu’est ce qui plaisait aux gens d’après toi?
Babor Il y a deux choses: le format, Facebook (ça marche vraiment bien) et les méchants! J’arrivais à les rendre un peu sympathiques, et je pense que c’est ça que les gens aiment bien. Ça permettait de voir des personnages qui normalement sont des salauds sous un angle plus sympa, avec un côté ‘vie quotidienne’ (en vacances, à la plage, quand ils organisent une cagnotte d’anniversaire…). À chaque fois, il y avait ce côté méchant, mais croisé avec des trucs de la vie quotidienne que les gens postent vraiment sur Facebook. Comment Dark Vador poste des trucs sur Facebook? Quelles sont ses problématiques à lui? Est ce qu’il a des problèmes en entreprise? Est ce qu’il déprime en ce moment?
TP Donc tu aimes bien ce role de “l’Enfant Terrible” un peu drôle!
Babor Drôle… et gentil! Mais oui, j’aime bien!
TP Est-ce que cette réputation de “rigolo” a déjà affecté ta carrière?
Babor Pas du tout, en fait, c’est même le contraire! Avant, j’avais un boulot standard, et c’est en commençant à faire ça que, petit à petit, les gens ont commencé à me contacter pour faire que ça! Du coup, non, ça ne m’a été que bénéfique! Je l’ai jamais fait méchamment, c’est toujours satyrique, et du coup un peu décalé (pour pas avoir un humour trop basique… faut pas avoir un humour basique). Mais du coup, non, ça m’a toujours aidé! J’ai bossé deux ans chez Golden Moustache, et maintenant, je travaille chez Studio Bagel et c’est aussi grâce à Babor, et à son style, donc non, je vais pas m’en plaindre!
PP Est-ce que ça t’arrive de prendre conscience d’aller trop loin des fois? Comme par example avec le buzz sur Marion Maréchal Le Pen ou tu disais qu’elle est “insupportable mais fuckable”?
Babor Ça, c’était un peu un cas d’école… c’était un peu étrange! En fait, j’avais eu l’idée du sujet, on en avait parlé tous ensemble à la rédaction, et on s’est dit “le sujet est trop bien, il y a quelque chose à faire”. Donc on y a tous réfléchit ensemble, on a tous lancé des idées, après c’est moi qui ai rédigé le truc, mais c’est vrai que dans le tas, il y avait des idées un peu too much, formulées de manière… un peu trash on va dire! Et j’aurais pu le rendre un peu plus fin, mais au final on l’a supprimé parce qu’il y avait des féministes qui râlaient en commentaires, alors que, paradoxalement, le post avait un énorme succès! Si on l’avait laissé en ligne quelques heures de plus, il aurait battu le record de vues du site… J’ai compris pourquoi on l’avait enlevé, mais, si ça avait été que moi, je l’aurais laissé. Parce que même si c’était pas d’une finesse à toutes épreuves… c’était drôle du coup, voilà..Même quand c’est con, j’aime bien assumer les choses!
TP Sur une échelle de 1 à 10, à combien te trouves-tu terrible?
Babor 2, je suis un agneau! Je suis jamais méchant dans le fond, je veux pas blesser, c’est pas mon objectif.
TP Et quel est ton objectif alors?
Babor J’aimerais bien lancer ma chaîne YouTube, genre vraiment! Parce que j’en ai une, mais elle marche pas à fond pour le moment… Donc petit objectif de vie, voilà! (c’est fait, allez voir!)
TP Est-ce que tu penses que le succès (comme les Youtubeurs) rend les gens terribles?
Babor Je sais pas si le succès rend terrible, mais j’ai l’impression que sur YouTube par exemple, tout le monde veut rentrer dans un moule, tout le monde fait la même chose, et ÇA, je trouve ça terrible! Pas dans le sens bien du coup… Donc je pense pas que ça pousse les gens à être méchants… c’est même le contraire en fait! Parce que YouTube ou Facebook, ils n’aiment pas ce qui est ‘terrible’, du coup ils censurent tout, donc je pense plutôt qu’il vaut mieux ne pas être ‘terrible’ pour marcher (sur internet). Et moi je suis vraiment sur l’entre-deux, entre ‘terrible’ et ‘ça passe!’; je suis à la limite! Je peux dire des choses qui sont un peu vulgaires et grossières, mais comme j’ai toujours mon petit éléphant, un peu mignon, ça passe!
TP Et en général, dans la vrai vie, est-ce qu’il y a plus de gens terribles ou bons à ton avi?
Babor Je pense qu’il a plus de gens qui sont biens en général. Je crois en la nature humaine!
TP Ton compte Instagram est vraiment drôle, d’où vient ton inspiration?
Babor C’est plutôt quand j’ai de l’inspiration que je vais poster en fait! Si tu regardes les dates, je poste pas très souvent (genre une fois toutes les deux semaines)… Mais sinon, je sais pas… j’aime bien poster des photos ou je fais le débile. Et je cherche toujours une petite légende pour accompagner. Je poste pas si j’ai pas une connerie à dire en fait! Je poste pas juste pour ‘le plaisir de poster’…
TP Est-ce que Babor aide avec les filles?
Babor J’ai une copine donc… voilà! Mais non, dans la rue on ne me reconnait pas très souvent, parce que j’ai pas un visage très publique… Ça m’arrive deux ou trois fois par an, mais quand ça m’arrive ça fait très plaisir! Et en vérité, j’ai un public assez masculin! D’après les stats Facebook, c’est 70% garçons et 30% filles. Mais du coup, je pense que j’ai mes chances avec TOUTES ces filles.
TP Donne-nous ton avi maintenant: qu’est-ce que tu penses de ma coloc qui est rentrée hier soir, à 4h du mat’, complètement bourrée, en faisant un maximum de bruit et volant tout ce qu’il y avait dans le frigo?
Babor Je suis juste content qu’elle soit pas ma coloc! Mais surtout pour le respect de la coloc, est-ce que elle a marché sur ton tapis?
TP Oui…
Babor Ah, ça je ne supporte pas! Surtout, il ne faut pas marcher sur mon tapis. Je déteste quand les gens marchent avec leurs chaussures sur mon tapis, ça me rend fou! On peut prendre ma nourriture, on peut me réveiller… mais surtout pas marcher sur mon tapis! C’est pas pardonable.
TP Et qu’est-ce que tu penses du policier à Londres qui voulait me verbaliser pour avoir traversé à pieds alors que le feu était rouge?
Babor Est-ce que t’avais regardé à droite et à gauche?
TP Oui!
Babor Ah! Alors, moi je trouve que c’est bon. C’est la police qui est en tort.
TP Question finale: qu’est-ce que tu penses des Selfies?
Babor Je trouve ça rigolo… mais juste si tu le prends pas au sérieux! Faut faire un truc marrant derrière! Tu peux prendre un selfie, ton cul reflété dans le miroir par exemple! Attend, je t’en fais un (montre la photo). Il ne faut juste pas le faire sérieusement!
TP That was fun, merci beaucoup Babor, à la prochaine!

The short english version

TP I am Babor Lelefan, I love France, sex and peenuts.’ This is your brief online introduction. Could you please tell us a little bit more?

Babor This is the very first Twitter description I ever wrote. I’ve actually never changed it since 2012. So why these three things? My objective was to be pretty trashy and racist, so I put France because I love my country, sex because I wanted to talk about shit, and “peenuts” because I am an elephant!
TP Why an elephant?
Babor Initially, I got inspiration from an American account that was making fun of famous characters such as Spiderman, badly redesigned, a little bit like what I do. After doing some research about French traditions, I found Babar the elephant (a fictional character from a French children’s story). I found it funny and easy to draw in Paint. I am really bad at drawing. Honestly, I didn’t think too much about it, it was kind of spontaneous. I didn’t think that so much would come from it, so voilà!
TP Your style is satirical and pretty direct. Do you ever feel bad making fun of poor people or situations?
Babor Not at all! I don’t hesitate much, especially because I never make fun of very poor or sick people, neither of people with real difficulties, at least not as far as I know! I try to keep it kind and I try to put things in a naive way. If I’d ever hurt someone I’d say sorry and delete what I have to delete, but for the moment nothing has ever happened. Or actually yes, once. It was the night of the attack at the Bataclan, at the very beginning when I didn’t realise how bad it was. I just knew about a fire not far from my home, so I started to post some jokes but then when I realised what was really happening and also people alerted me, so I immediately deleted everything.
TP Do you ever feel you go too far sometimes? For example when making a buzz post saying that Marion Maréchal Le Pen is “unsupportable but fuckable”?
Babor Actually it was a bit of a case study because when I had the idea, I proposed it to the team and we discussed it all together. The subject was really cool and we had to come up with something. So in the end the post I did was a bit too trashy, I could have been more delicate, so in the end we deleted it. We actually had a huge amount of likes (almost a record!) but we had a lot of feminists commenting against it too. I understood why we had to delete it but I would have preferred to leave it. It was not too nice, but I like to take on what I do…
TP The Facebook group you created in 2015 Les grands Méchants (The biggest Villains) was hilarious and had huge success. How did you get the idea? Which part did you find funniest?
Babor It was my first period at Golden Moustache and I was supposed to write an article per day. Actually my ideas come quite randomly. I wanted to do something that gathered the worst people from very different worlds, and I wanted to do it through a medium that could easily speak to people, such as Facebook. I started imagining what a Facebook conversation between dictators would look like because it’s always more funny when evil characters speak. Also, every universe was pretty rich as there are villains in the cinema, in TV-series… so I exploited the idea as much as I could.
TP Why do you think people enjoy ridiculing and laughing about the villains?
Babor First, Facebook is a very good tool to speak to people. Every time we were doing Facebook groups, they always worked very well. And then with the villains part, I tried to present each character in a friendly way. That’s what people liked, to see usually terrible people from a more relaxed perspective. I introduced them on holiday, at the beach or at a birthday party. Every time you could see the evil side but also daily details, stuff that normal people really post on Facebook every day. I think that was the main reason why this idea worked so well!
TP On a scale of 1 to 10, how terrible would you describe yourself? (10 is the most terrible)
Babor 2! I am a little lamb! What I do is just for fun, I don’t want to hurt anyone, that’s not my objective!
TP Does online success make people terrible?
Babor I don’t think so. I’ve got the feeling that everyone now is always less terrible on YouTube or Facebook, because being »good« just works better. I am more in balance between terribleness and acceptableness. That’s my style! I like to be vulgar but naïf at the same time. Also, even if I say something bad, I always have my little elephant who protects me, so it’s fine!
TP Do you think there are more good or bad people in the world?
Babor I think there are more good people. I believe in human nature!
TP What do you think of my flatmate who used to come back on Tuesday nights at 4am, totally drunk, making as much noise as possible with her 4 drunk friends and eating all my food?
Babor Thank God it was not MY flatmate! But the most important question is: did they walk on your carpet? Because this is very bad, I just can’t stand that. You can eat all my food, make a lot of noise, but absolutely do not walk on my carpet! It drives me crazy!
TP And what about the police fining me because I just crossed the street when the light was red?
Babor Did you look to your right and to your left?
TP Yes!
Babor So for me that’s okay! I think the police was definitely wrong! I absolve you!
TP To finish, what do you think about selfies?!
Babor I find it funny, but only if you do a stupid face! Or if you have something funny in the background, like showing your ass in the mirror. Wait, I’ll show you (shows selfie with his butt showing in the mirror), or something like that! You know what I mean? You just shouldn’t be serious!

TP That was fun, thank you Babor, à la prochaine!


Words collected by Francesca Luciano – Illustration by Louis Calot

You can follow Babor’s work on his official website, Youtube, Facebook or Twitter!

 

terrible

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *